Comment quitter mon job en toute sécurité pour créer mon entreprise ?

Comment quitter mon job en toute sécurité pour créer mon entreprise ?

Vous êtes salarié et vous souhaitez créer (ou reprendre) une entreprise ?

D’abord, avez-vous bien pris le temps de préparer votre projet ?

Si vous avez réalisé votre étude de marché, votre Plan prévisionnel, décidé du statut alors vous êtes prêt à passer à l’action. Mais comment faire la bascule de salarié à chef d’entreprise en assurant financièrement ses arrières ?

La fin d’un CDD

Si vous êtes en CDD, alors il vous suffira de faire coïncider la fin de votre contrat avec le début du développement de votre activité. Une fois votre CDD achevé, vous inscrire à Pôle Emploi vous permettra de bénéficier de l’ARE (Allocation de Retour à l’Emploi) pendant toute la durée de vos droits acquis.

Si vous générez du chiffre d’affaires et que vous êtes en micro-entreprise, alors l’ARE perçue sera recalculée en fonction de ce chiffre d’affaires généré.

Si vous êtes sous un autre statut, votre expert-comptable aura établi un Business Plan de sorte que vous ne vous versiez pas encore de rémunération, de manière à ce que vous remboursiez plus rapidement votre emprunt et que vous soyez plus rapidement rentable. Ne vous versant pas de rémunération, alors vous continuerez bien à percevoir l’ARE.

 

En CDI : la rupture conventionnelle

Si vous êtes en CDI, alors tentez de demander une rupture conventionnelle auprès de votre employeur. S’il l’accepte, ceci vous permettra de bénéficier de l’ARE aussitôt après avoir quitté votre emploi et pendant toute la durée des droits acquis pour les mois où vous ne vous verserez pas de rémunération.

Il faut compter environ 1,5 mois pour mettre en œuvre la rupture conventionnelle.

 

En CDI : la démission-reconversion

Si votre demande de rupture conventionnelle est refusée, alors il vous reste à tenter la démission-reconversion pour création ou reprise d’entreprise. Valable depuis 2019, ce dispositif permet à un salarié ayant un projet « réel et sérieux » de création ou reprise d’entreprise de démissionner et de bénéficier de l’ARE dès son départ de l’entreprise, donc sans le délai de carence de 4 mois normalement en vigueur pour toute démission.

Pour être éligible, vérifiez que vous remplissez ces quelques critères :

  • Etre en CDI
  • Avoir 5 années d’expérience professionnelle en continu, chez un ou plusieurs employeurs.

Pour préparer votre dossier, vous devez être accompagné par un Conseiller en Evolution Professionnelle. Pour prendre rendez-vous, c’est ici.

Il faut compter entre 3 et 5 mois pour constituer votre dossier, le déposer, attendre la décision de Transitions Pro et effectuer votre préavis avant de pouvoir partir et vous inscrire à Pôle Emploi.

Attention : pour en bénéficier, il faut absolument attendre d’être inscrit à Pôle Emploi avant de pouvoir créer ou reprendre l’entreprise sinon votre dossier ne sera pas étudié, ou Pôle Emploi vous refusera l’ACRE.

Laisser un commentaire