Marre d’être une maman débordée

Si vous êtes en train de lire cet article c’est que probablement, vous êtes une maman au bout du rouleau, fatiguée d’être fatiguée. Avant d’avoir des enfants, je m’étais imaginée ce que serait ma vie avec des petits. Je voyais très bien le tableau :

 

Après une nuit pas forcément réparatrice (le petit dernier s’étant levé 3 fois pour soi-disant envie de pipi), j’aurais posé le pied au sol et là se serait engagée une course contre la montre qui ne se terminerait qu’au moment d’aller me coucher.

 

Le matin, j’aurais préparé les enfants, répété 10 fois « Dépêche-toi, on va être en retard. », j’aurais conclu « bon, ben, tant pis pour les dents, on a plus le temps ! ».

 

L’œil rivé sur ma montre, j’aurais conduit mes petits chéris à l’école et chez la nounou, puis je me serais grouillée pour arriver à l’heure au boulot en priant le ciel de ne pas arriver en retard.

 

J’aurais géré mes dossiers, avancé dans mon travail, supporté mon chef, puis après une journée déjà bien dense, je serais repartie pour commencer ma deuxième journée.

 

J’aurais foncé pour aller récupérer mes enfants à l’école avant que la garderie ne ferme, et chez la nounou qui encore une fois, va me faire les gros yeux en voyant l’heure à laquelle j’arrive.

 

Une fois rentrée, j’aurais enchaîné, telle une athlète de décathlon, les multiples épreuves qui m’attendraient : bain, habillage, résolution de conflit, repas, résolution de conflit, préparation des repas pour le lendemain midi, lavage des mains, résolution de conflit, brossage de dents, histoire du soir.

 

Je voyais bien tout ça, j’étais lucide. Je savais bien qu’une fois maman, ce serait difficile d’assurer travail, enfants, maison… Mais moi, je ne voulais pas de cette vie là. Ce que je voulais c’était gagner ma vie, m’épanouir dans mon boulot, ET avoir du temps pour profiter de la vie ! J’entends déjà les « qu’est-ce qu’elle croit ?! On n’est pas chez les bisounours ! ».

 

Eh bien, il y a 4 ans, vous m’auriez mis le doute. Mais aujourd’hui, je suis fière de crier haut et fort que c’est possible !! Aujourd’hui, il est possible de voir le monde autrement, de sortir du modèle traditionnel métro-boulot-dodo-(marmots) et de ne plus vendre son temps pour gagner sa vie. Il n’y a rien de magique à tout cela. Ce n’est pas non plus du vent. C’est simplement devenu possible grâce à internet, voilà tout.

 

Ce n’est pas pour rien si on parle de révolution Internet. C’est une vraie révolution, dans le sens où il façonne autrement nos modes de vie. Grâce au web, on peut dissocier temps et argent. Ils ne vont plus nécessairement de pair. Grâce à internet et mon métier d’infopreneur (je gagne ma vie en vendant des produits d’information), j’ai pu réaliser mon rêve : gagner ma vie ET avoir du temps ET kiffer mon job !

 

 

Alors, Ok, mon fils aîné se lève bien entre 1 à 3 fois chaque nuit. Internet m’a permis de résoudre beaucoup de choses mais pas ça encore. Les enfants, ce n’est pas évident et ce, même si on a le temps de s’en occuper. On n’a pas la notice à la livraison et après, à nous de nous débrouiller pour comprendre comment ça marche. De ce côté-là, ce sera toujours compliqué.

 

Ok, c’est toujours en speed le matin, parce que je ne suis pas du matin et que je ne le serai jamais. Ca, ça ne changera pas !

 

Ok, le soir, à partir du bain, et jusqu’au coucher des enfants, c’est toujours en flux tendu parce que mes enfants sont encore petits (4 et 2 ans) et donc peu autonomes.

 

Mais tout ça n’est rien à côté de tous les bénéfices que je peux trouver dans ma situation actuelle d’infopreneur :

 

– Peu importe si je reviens de l’école à mon bureau (= chez moi) à 9h pile ou à 9h10. Je n’ai de compte à rendre à personne.

– Non, je n’ai plus à supporter d’avoir un chef sur le dos. Je m’organise comme je le souhaite.

– Non, lors d’une réunion interminable, je ne stresse pas en voyant l’heure d’aller chercher les enfants. Je n’ai tout simplement pas de réunions.

– Mes journées je ne les passe pas entièrement à travailler. Mon blog (en lien avec mon métier originel dans l’évènementiel) ne me prend que 2 jours de « travail » tous les 2 mois, et me permet de vivre financièrement. A côté,  j’ai tout le loisir de développer de nouveaux projets qui me passionnent.

– Je vais chercher mes enfants à 16h30. Comme ça, on a tout le temps … de prendre le temps. Pour jouer avant de faire le bain ou de se mettre en pyjama.

 

Vous avez compris que mon activité sur internet ne me demande que très peu d’heures, me permet de gagner ma vie (à côté, j’ai largement réduit mon activité dans l’évènementiel et je pourrais m’en passer complètement), et me passionne.

 

Vous pouvez faire la même chose si vous vous le voulez.

 

 

 

Que je bénis le jour où j’ai pris cette décision de créer mon blog ce fameux mois de juillet 2012.

Si vous aussi, vous en avez ras-le-bol d’être une maman débordée, je vous invite à télécharger ma vidéo « Comment avoir du temps, de l’argent et un job passionnant ». J’y explique comment je fais pour gagner 2000€ net/mois en ne travaillant que 4 heures par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code